Tribunes politiques

Télécharger les tribunes politiques de novembre 2018 en version PDF.

Groupe Bruno Fortier
TEXTE DE P.Fayolle

Pont Saint Ladre ! Soyons responsables, pas polémiques. C’est d’ailleurs la position commune du Conseil départemental et de la Municipalité. Suite à la décision d’experts qui est de limiter le tonnage sur cet ouvrage, nous avons diligenté une étude Ingénierie Sécurité Routière, cofinancée par les deux collectivités. Ceci de façon à réaliser des déviations ayant le plus d’efficience dans la fluidité du trafic. Celle-ci se fait parallèlement à l’étude technique concernant le devenir de ce pont (réparation, destruction, reconstruction,...). Les spécialistes trancheront. Près de 8 000 véhicules empruntent journellement le pont Saint Ladre. Néanmoins, le trafic routier impacté par cette limitation de tonnage ne concerne que 7,3 % des véhicules. Ne tombons pas dans la psychose. Si les experts juridiques limitent à 3,5 tonnes le poids admissible c’est que les calculs de résistance l’affirment ! Dans la mesure du possible, il est préférable d’éviter, pour nos déplacements quotidiens, d’utiliser les déviations mises en place pour les poids lourds de façon à empêcher l’engorgement de ces dernières. Je vous laisse le soin de consulter le document supplémentaire inclus dans ce numéro. Vos élus restent également à votre disposition.

Les élus du groupe Bruno Fortier
À Crépy, notre parti c'est vous.

 

GROUPE ARNAUD FOUBERT
TEXTE De A.Foubert

Changer est nécessaire, pour s’adapter, faire plus ou mieux. Dans notre ville, le changement est synonyme de faire moins : moins de jours pour la plage, moins de prestations pour les personnes âgées, moins de classes vertes dans les écoles, moins de subventions aux associations. Les déménagements du marché du dimanche, de la patinoire, du forum des associations entraînent une baisse de la fréquentation. Nous pensons qu’avec plus de concertations avec les Crépynois, il y avait mieux à faire. Mais force est de constater qu’il y en a de moins en moins, comme l’atteste la suppression des conseils de quartier et du conseil des Sages ainsi qu’une désaffection des autres structures de concertation, comme la Commission Communale d’Accessibilité aux Personnes Handicapées.

Dernièrement, le maire a choisi moins de Cypré. La fréquence des bus passera de 15 à 20 minutes. Le Cypré s’arrêtera à 19h40 au lieu de 20h aujourd’hui. Toujours moins !

Seuls les tarifs augmentent depuis 2014. Les prix des repas de cantine scolaire flambent, ainsi que la participation aux déjeuners voyages et sorties théâtre des anciens et le transfert de l’aide à domicile leur a coûté de 15 à 65% d’augmentation.

Tout cela ne s’accompagne pas d’une baisse d’impôts, hélas.

Groupe avec Arnaud Foubert Crépy avance, UMP-UDI-Modem.

 

GROUPE JÉRÔME FURET
Texte de J.Furet

Dès les années 2010 nous étions inquiets, mais maintenant c’est une certitude, le pont Saint-Ladre construit en 1929 avec du béton armé, enjambe les voies ferrées pour relier le centre-ville et la zone industrielle est dangereux et les fissures pourraient laisser craindre le pire. Plus de 800 camions le traversent chaque jour. Le Maire vient de nous informer à l’issue du conseil municipal du 3 octobre 2018 que le département de l’Oise et la SNCF, co gestionnaires du pont, sont devant le tribunal administratif d’Amiens. C’est la bagarre des contre-expertises. Ce pont est-il dans la catégorie 3, celles des ouvrages dont la structure est altérée et nécessite des travaux de réparation, sans caractère d’urgence, ou alors la catégorie 3U ouvrages dont la structure est gravement altérée et nécessite une intervention urgente ? Il faut sortir par le haut de cette partie de ping-pong. Les Crépynois ne doivent pas être pris en otage. Le département doit reprendre ce pont en totalité et le reconstruire rapidement.

Maintenant le Maire doit mettre en place une déviation poids lourd qui va être très perturbante et va s’inscrire dans un temps long. C’est de sa responsabilité !

Le groupe des élus de gauche "Le Meilleur pour Crépy"

 

GROUPE JEAN-PAUL LETOURNEUR
TEXTE de J-P. Letourneur et M. Chobeau

Madame, Monsieur,

L’État quasiment en faillite, selon les propos d’un ancien 1er ministre, va désormais puiser l’argent dans nos poches, à compter de janvier 2019 ! La manœuvre n’est pas innocente. Elle s’inscrit dans la liste des réformes qui se font au détriment des citoyens.

L’imagination en haut lieu manque toujours, pour améliorer la situation d’un nombre croissant de nos concitoyens Crépynois et du canton. A l’évidence, il est contradictoire d’être à la fois pour la mondialisation et ses délocalisations et, le maintien des emplois en France.
La désindustrialisation de notre ville et du canton, s’est soldée par la perte de 2000 emplois. La proximité relative de Paris et de Roissy, permet de limiter légèrement ce chômage endémique. Il faut espérer que la prochaine liaison SNCF dite barreau Creil - Roissy, ne mettra pas en péril la ligne Laon – Paris ?

Le pont Saint Ladre, mis en service en 1929 est à présent interdit aux poids lourds. Le passage incessant des camions n’est pas étranger à cette situation. Les élus responsables en 1988, de l’implantation des entrepôts, avaient ignoré ce problème alors que, ce pont avait déjà 60 ans ! l’imprévoyance est hélas monnaie courante à la Mairie, pour combien de temps encore ?

Jean-Paul LETOURNEUR
Conseiller départemental de l’Oise FRONT NATIONAL
Conseiller municipal de Crépy-en-Valois

 

GROUPE MICHEL HOULLIER
TEXTE DE M. HOULLIER

Voila encore une affaire qui va faire couler beaucoup d’encre, la fermeture du pont de Saint Ladre à la circulation pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes (dans un premier temps) pour cause de danger d’effondrement.
On va encore me reprocher de critiquer le pouvoir en place, mais il faut reconnaître qu’il les accumule. Ce pont qui date de 1929 a toujours été plus ou moins bien entretenu, et là se sont les Crépynois qui vont souffrir de cette fermeture car personne ne s’est inquiété de sa dégradation et pour lequelle nous n’avons à ce jour aucun planning de travaux de rénovation ou de remplacement !
Nos élus cherchent les responsabilités dans ce dossier entre la SNCF, le département ou la ville ? Mais il est bien temps de s’occupper de ça, je pense qu’il ferait mieux de trouver une solution pour régler le problème maintenant , car on nous annonce entre 2 et 6 ans avant de retrouver l’utlisation normale de ce pont .
Il va falloir supporter des déviations, des changements de tracé pour le Cypré , tout ça parce que aucun Maire n’a pris le problème au sérieux , il aura fallu ce dramatique accident en Italie pour que le Département prennent cette mesure de fermeture; quelle tristesse.

Michel Houllier
Groupe En avant pour Crépy-en-Valois

 

Archives

Mairie de Crépy-en-valois

2, avenue du Général Leclerc - 60800 Crépy-en-Valois
Tél. : 03.44.59.44.44 - Fax : 03.44.59.44.59

Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30
(17h le vendredi).
Permanence accueil le samedi de 9h à 12h.

NewsletterNous écrire